Les grains de beauté et l’indice de protection solaire

Publié le : 22 novembre 20223 mins de lecture

La plupart des gens ont des grains de beauté (taches de naissance, naevus). Un grain de beauté est une malformation bénigne de la peau. Les grains de beauté se développent principalement au cours de l’enfance. Le nombre de « taches » formées dépend avant tout de la prédisposition génétique. Mais les rayons UV jouent également un rôle dans les grains de beauté. Il est donc important de choisir le bon facteur de protection solaire de la crème solaire afin de protéger les grains de beauté des rayons UV.

Protégez-vous du soleil

Chacun peut facilement le vérifier par lui-même : sur la face supérieure des avant-bras, qui est particulièrement souvent exposée à une lumière solaire intense, on trouve généralement plus de grains de beauté que sur la face inférieure des bras. Ces taches initialement inoffensives peuvent se transformer chez l’adulte dans certaines circonstances et conduire à un cancer de la peau noire (mélanome). Si vous avez beaucoup de grains de beauté, vous avez un risque accru de mélanome. Il est donc important de réduire la formation de grains de beauté chez les enfants en utilisant une protection solaire adaptée.

Protection solaire

Une étude prouve que cela est possible grâce à des produits de protection solaire dotés d’un facteur de protection solaire (FPS) élevé. 458 enfants ont participé à cette étude de trois ans. Les enfants qui ont été constamment protégés par leurs parents avec des facteurs de protection solaire élevés (au moins 30) ont formé moins de nouveaux naevus que les enfants qui ont utilisé des écrans solaires plus faibles. Ce succès était particulièrement évident chez les enfants présentant de nombreuses taches de rousseur : après trois ans, les enfants bien protégés présentant de nombreuses taches de rousseur avaient 30 à 40 % de nouveaux grains de beauté en moins que les enfants présentant de nombreuses taches de rousseur du groupe témoin qui n’étaient pas protégés de manière constante par des facteurs de protection solaire élevés.

Le risque ultérieur de mélanome chez l’enfant peut déjà être réduit par une protection solaire appropriée. Il est important de prévenir tout coup de soleil, aussi léger soit-il. La meilleure protection est l’ombre, les vêtements et l’évitement du soleil particulièrement intense de midi.

Les zones de peau non couvertes doivent être protégées en permanence par des écrans solaires à fort indice, même lorsqu’on reste à l’ombre dans les régions méridionales. Par exemple, un lait solaire pour enfants avec un SPF 35/UVA 16 convient, et un SPF 60/UVA 16 pour des séjours prolongés au soleil ou pour une exposition intensive au soleil.

Plan du site